Les installations d'approvisionnement en combustible du dépôt de Strasbourg-Ville


Avec une 241A et une 242TA en septembre 1948. Vu l'augmentation de l'empattement des locomotives, le remplacement des ponts-tournants de 20 m par ceux de 24 m est effectué au fur et à mesure dans les années 20, notamment dans les établissements principaux de Strasbourg, Metz-Sablon et Sarrebourg. La mécanisation du traitement et des manutentions de combustible traction est effectuée dans les grands dépôts comme Strasbourg, Hausbergen, Metz Sablon et Thionville.