L'agrandissement de la gare de Schirmeck.


Travaux en gare de Schirmeck

La déclaration d'utilité publique autorisant la reconstruction à double voie de la section Rothau-Saales est prise le 23 mars 1921 avec concession à l'A.L. La partie Saales-Saint Dié est déjà concédée, depuis le 28 mars 1920, à la Compagnie de l'Est. La loi du 22 juin 1923 précise que l'exploitation future en sera confiée à l'A.L avec le report de la limite des deux réseaux à Saint Dié. Les travaux de doublement des voies entre Rothau et Molsheim débutent en mai 1925 et le chantier, confié à l'entreprise Joinet de Thaon les Vosges, progresse d'Ouest en Est. La gare de Schirmeck est agrandie et doté d'un dépôt de machines. Début 1927, la plate-forme est élargie jusqu'à Gresswiller, puis Mutzig. Un saut de mouton est aménagé entre cette gare et Molsheim où la double voie venant de Strasbourg est achevée; en effet, la section Dachstein-Molsheim est encore à voie unique en 1927. Ainsi, sur la nouvelle ligne depuis Mutzig jusqu'à Saint-Dié, la circulation s'effectuera à gauche comme sur les autres réseaux français. La première percée vosgienne de l'après-guerre est en fonctionnement au service d'hiver 1930-31.