Trains en Alsace Lorraine

1839 - 1870


Nicolas Koechlin (1781-1852) : industriel mulhousien et député du Haut-Rhin (1830-1841), s'intéresse dès 1830 aux progrès du chemin de fer. Il finance sur ses fonds propres les constructions des lignes Mulhouse - Thann et Strasbourg - Bâle. Malgré la réussite technique de ces opérations, des soucis financiers lui font vendre la majeure partie de ses biens pour combler la chute des actions de ses sociétés ainsi que pour payer les remboursements d'emprunts. En 1849, il démissionne, ruiné, de la Compagnie de Strasbourg à Bâle et l'année suivante de celle de Mulhouse à Thann.

Pierre Dominique Bazaine (1809-1893): frère aîné du Maréchal Achille Bazaine, polytechnicien, devient Ingénieur d'arrondissement des Ponts et Chaussées à Altkirch. Il est chargé des études de la ligne de Mulhouse à Thann ; puis, avec M. Chaperon, il rédige le projet du tronçon Strasbourg - Bâle. Il reste Directeur des chemins de fer d'Alsace jusqu'en 1842 ; puis réintègre le service de l'Etat où il supervise différentes entreprises ferroviaires dans le Nord, le Bourbonnais et les Charentes.

Nicolas Cadiat (1803-1856) : Ingénieur de l'école des arts et métiers de Chalons ; après un passage dans les ateliers Rissler et Dixon à Cernay, dirige, de 1835 à 1841, la construction des machines à vapeur chez André Koechlin et Cie, il organise ensuite les usines De Dietrich à Reichshoffen.

 En savoir plus ? l'Encyclopédie des Chemins de Fer d'Alsace-Lorraine


© 1999 Webdesign by Jean BUCHMANN

Dernière MAJ - Letzte Aenderung - Last Update : 01 Dec 1999