Trains en Alsace Lorraine

1938 - à nos jours

A partir du 1er janvier 1938, les chemins de fer d'Alsace et de Lorraine, déjà nationalisés depuis leur retour dans l'espace français, sont intégrés au sein de la SNCF. La région de l'Est reprend les limites territoriales de l'ancienne Compagnie de l'Est dans la situation d'avant 1871 ; la Direction de cet ensemble est située à Paris, mais compte tenu des particularités des installations ferroviaires héritées de l'époque allemande, une sous-Direction aux pouvoirs étendus est maintenue, à titre transitoire, dans les locaux du boulevard Wilson à Strasbourg, occupés jusqu'alors par l'Administration du réseau AL.

Alors que les lignes TGV Est et Rhin-Rhône se profilent dans un avenir désormais proche, le futur millénaire sera peut être celui du renouveau des dessertes régionales. Ainsi en Alsace, la signature d'un conventionnement global qui lie la région à la SNCF prouve l'intérêt des instances locales en faveur du rail. Le conseil régional souligne son attachement au transports ferroviaires en finançant le relèvement de vitesse à 200 km/h entre Mulhouse et Saint-Louis.

Par ailleurs, dans le cadre de l'amélioration des dessertes transfrontalières, la région alsacienne participe aux frais de remise en état de la liaison allant de Wissembourg vers le Palatinat. Elle réfléchit également à un renforcement du nombre des aller-retour Métralsace TER 200 sur la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle qui devrait conduire à des travaux d'investissements supplémentaires notamment au niveau des voies d'évitement.

En outre, deux importants dossiers de modernisation sont lancés depuis peu. Il s'agit de la rénovation des lignes Strasbourg-Haguenau et Mulhouse-Thann-Kruth. Sur ces deux artères, une première enveloppe budgétaire de 80 millions de francs a permis de procéder au renouvellement du ballast durant le second semestre 1997. D'importants travaux concernant les installations de voies et de signalisation suivront jusqu'en 2001. Enfin, les gares du parcours seront rénovées. Des électrifications seront peut être engagées, dans le futur, sur ces liaisons.

De son coté, la Lorraine, si elle ne bénéficie pas encore des mêmes conditions préférentielles avec la SNCF, ne ménage pas ces efforts pour offrir de meilleurs services aux usagers du rail.

 En savoir plus ? l'Encyclopédie des Chemins de Fer d'Alsace-Lorraine


© 1999 Webdesign by Jean BUCHMANN

Dernière MAJ - Letzte Aenderung - Last Update : 15 Dec 1999