Une 242TA ex T20 démarre un train depuis Haguenau en direction de Wissembourg.


 Haguenau

La dernière série ex AL, représentée par les 242 TA ex T20, n'est déjà plus qu'en sursis. Les 601, 603, 610, 611, 616, 617, 621 et 627 doivent céder leur place face aux BB 66000 secondées par leur fourgon chaudière et aux autorails du type EAD 'Caravelles'. En 1967, les 601, 610, 617 sont à leur tour retirées du service ; la 621 entre en collision avec une 141R dans le 'trou' du saut de mouton de Hausbergen, puis est placée en attente d'amortissement en juin 1968. Il en est de même pour les rares AT ex PLM ou Nord : les 20, 55, 83, 104 et 117 sont garées en 1966, la 119 en 1967. L'arrivée des premières BB 67300 en 1968 leur porte le coup de grâce : la 616 est garée en mauvais état au mois de mai, les 54 et 97 sont allumées à tour de rôle jusqu'au 8 octobre où elles sont placées en attente d'amortissement. Mais l'honneur 'historique' d'être la cheminée de la dernière représentante vivante de l'ex EL à exhaler sa vapeur dans le ciel français revient à la 040 D 90, ex 5090 AL, mutée sur le Nord en 1963, placée en AA le 22 janvier 1969 et radiée le 30 mai suivant. Mais l'honneur 'historique' d'être la cheminée de la dernière représentante vivante de l'ex EL à exhaler sa vapeur dans le ciel français revient à la 040 D 90, ex 5090 AL, mutée sur le Nord en 1963, placée en AA le 22 janvier 1969 et radiée le 30 mai suivant.